fermés

Les traces de la Grande Guerre sont nombreuses en Lorraine Vosges et  Alsace !

Le randonneur amateur d ‘histoire locale découvrira au travers des paysages une foule de témoignages et vestiges des anciens combats qui ont eu lieu dans la région : les  tranchées, fortins, constructions militaires, cimetières et mémoriaux…  illustrent ici le drame que fut la Première guerre Mondiale.

Ces paysages et sites de moyenne montagne hérités des grandes batailles sur la ligne de front conservent encore aujourd’hui les stigmates du passé.

Le site du col de la Chapelotte, dernier verrou montagneux avant la plaine lorraine

Un musée à ciel ouvert témoin d ‘une sanglante guerre de mines qui conserve encore aujourd’hui tous les stigmates des combats !

chapelotte

Hôpital col de la Chapelotte source Meurthe & Moselle Tourisme

Le Sentier de Mémoire de La Chapelotte et des festen permet la visite de l ‘ensemble du champ de bataille, mais aussi des environs (longueur 28 km)  : site du Coquin (piton rocheux transformé en poste d ‘observation allemand), de la Roche Piquée ou du Pain de Sucre depuis les arrières français jusqu ‘aux arrières allemands ( pour les visites guidées en été  consultez   l ‘Office du Tourisme de Raon l ‘Etape)

Pour en savoir plus sur ce champ de bataille lire l ‘article « Un extraordinaire épisode de la guerre souterraine dans les Vosges »

Le musée 14-18 à La Menelle, Pierre-Percée ou CID 14-18 (Centre d ‘Interprétation et de Documentation) , est constitué d’  expositions permanentes et temporaires et d’ une documentation abondante .

On y observe une riche collection d ‘objets et de documents (photographies, armes, uniformes des deux armés, objets du quotidien…) , des salles d ‘expositions avec mises en scène de la vie du soldat… une bonne idée de sortie à 10 mn du gîte ! Les volontaires de l’ Association, compétents et passionnés, vous feront découvrir l’histoire de notre région pendant la Grande Guerre.

Ouverture au public d’avril à septembre : les mercredis  de 14 à 17 heures, le deuxième et quatrième dimanche du mois de 14 à 17 heures
Ouverture public d’octobre à mars : les mercredis de 14 à 17 heures
Et sur demande au 03 29 41 72 63

L’ Association Guerre en Vosges organise également des conférences thématiques ouvertes à tous

Vestiges au Col du Donon:

En 1914, de violents combats se sont déroulés au Donon (au carrefour de la Lorraine et de l ‘Alsace). Restée au main des allemands jusqu ‘ en 1918 elle était une plaque tournante de voies de communication (voie ferrée, téléphériques…)
En témoignent les rochers, lieux de sépultures provisoires, stèles ,qui portent encore les noms des hommes des deux armées morts au combat. Les Allemands y ont construit de nombreuses fortifications, tranchées et abris encore visibles aujourd’hui.
– Visites « Sentiers Plaisir : Position fortifiée nord du Donon« (6,8 km de marche) sur réservation à l ‘Office du Tourisme «Haute Vallée de la Bruche» Tel. +33 (0)3 88 47 18 51 www.hautebruche.com
Sentiers Plaisir : Position fortifiée sud du Donon (10,5 km de marche)

La Roche Mère Henry

Cette roche forme un belvèdère dominant la ville de Senones. Sa visite (Sentier de GR 533 ) permet d ‘appréhender l ‘évolution et la diversité de la fortification allemande et sa différence avec le système de défense français.

Avec La Chipotte, Roselieures, La Fontenelle ces sites témoignent de la guerre de montagne où  ont eu lieu de sanglants combats; Chaque mercredi après midi en juillet-août l ‘Office du Tourisme de Senones propose une visite gratuite du site de La Fontenelle pour découvrir les vestiges de cette guerre.

Visites libres ou commentées  http://www.paysdesabbayes.com

Le Fort de Mutzig (Feste Kaiser Wilhelm II)

Vue extérieure du Fort de Mutzig en AlsaceC’était, après la guerre de 1870 le plus puissant et le plus vaste ensemble défensif en Europe ; il  a ultérieurement, après la victoire de 1918  servi de modèle pour la construction de la ligne Maginot; il a nécessité 22 ans de construvtion avec des fortifications en béton (des murs de 2m50 de large !), une électrification à la pointe des technologies d’époque.

7000 hommes  pouvaient y vivre (25 par chambrée)) ; Le site  s’étend sur 254 ha (dont 10% visitables) et dispose de 22 tourelles cuirassées impressionnantes . Au cours des deux heures et demie du parcours on découvre des vestiges incroyables.  On y voit :  galeries, escaliers, aménagements restaurés (cuisines, four de boulanger, chambres, groupes électrogènes, sanitaires …)
Visites guidées à partir du 1r avril : Du lundi au vendredi à 14h en français et à 13h30 en allemand.
Le samedi et le dimanche à 14h, 15h et 16h en français et à 13h30 et 14h30 en allemand.

 

Pour en savoir plus consultez :

Print Friendly, PDF & Email